L’impression 3D pourrait bien révolutionner la fabrication de prothèses

En général, être opéré est impressionnant, dans le sens où cette perspective est effrayante. Tant du côté du soignant que du soigné, l’opération peut faire peur. En effet, même le chirurgien le plus qualifié peut toujours avoir une certaine crainte lorsqu’il va ouvrir un patient sur la table d’opération. Certains patients doivent même sacrifier un membre ou un organe pour avoir la vie sauve, ce n’est pas quelque chose de facile à concevoir. Heureusement, il y a tout de même le concept de prothèse qui permet d’envisager de reprendre le cours normal de sa vie. Pour en savoir plus sur ce type de technologie, vous pouvez consulter le blog www.medecin-digital.fr.

La prothèse et l’impression 3D

Imaginons que nous devons continuer notre vie avec un bras en moins ou un rein en moins. C’est pourtant une réalité que beaucoup doivent affronter. Mais avec la prothèse, cela est tout de même envisageable, même difficilement. Grâce à l’impression 3D, il est possible pour les chirurgiens de faire une prothèse personnalisée pour chaque patient. L’impression 3D travaille avec l’imagerie médicale, et permettra donc de faire exactement la prothèse de l’os ou de l’organe à remplacer. La technologie aide vraiment dans le domaine de la santé.

L’impression 3D pour s’exercer

L’impression 3D est non seulement utilisée pour créer une prothèse, mais elle permet aussi aux chirurgiens de s’exercer pour effectuer les gestes très délicats durant une opération. De plus, grâce à l’impression 3D, il est également possible de voir exactement quel est l’organe qui a besoin d’opération. Les étudiants en chirurgie peuvent aussi se servir de l’impression 3D pour apprendre à opérer. Quoi qu’il en soit, les patients peuvent avoir une prothèse sur mesure, selon leur besoin. Par exemple, des chirurgiens ont pu faire un sternum grâce à l’impression 3D, un pelvis et même un morceau de crâne. Bien sûr, on peut aussi faire une prothèse dentaire.