Le nombre de start-up en e-sante ne fait que croître

Pourquoi des start-up en e-santé ?

L’e-santé est considéré aujourd’hui comme un procédé ultra-puissant de la médecine. La présence des différentes applications qui lui sont rattachées sont davantage intéressantes pour les patients et pour les professionnels de la santé. Maintenant, si des start-up se font remarquer de plus en plus, c’est que la santé est primordiale et que sauver une vie est importante. Toutefois, les start-up en e-santé consistent à créer une application qui permet d’améliorer l’état de santé d’un patient, voire de résoudre des cas cliniques qui posent le plus souvent question, ou qui sont juste compliqués à traiter. A cet effet, les start-up proposent et/ou recommandent des solutions médicales efficaces.Il ne s’agit pas de compétition, mais le nombre accru de start-up en e-santé signifie que ces applications ont pour butd’aider les patients qui cherchent la guérison, qui ont juste envie de retrouver leur état de santé normal, une bonne santé,  et c’est d’ailleurs l’objectif principal des start-up qui s’inquiètent à la santé des patients.

Les start-up les plus connues en e-santé

Il existe pas mal de start-up en e-santé actuellement, les plus connus parmi eux sont entre autres Medpics fondé en 2015 par un médecin urgentiste nommée Safia Slimani, cette dernière a créé cette application pour justement détecter les solutions liées aux cas cliniques graves ou compliqués. Puis une autre start-up très remarquée est celle de Jean-Marie Castellucci, qui a développé une application permettant de détecter à travers les symptômes d’un patient, la maladie qu’il présente. Sinon, on note aussi Oscadi, une application très intéressante, start-up qui est spécialisée dans l’échographie sur une tablette, dont les images peuvent être transmises directement vers un service médical professionnel si jamais un spécialiste est absent. A ce moment-là, le patient pourra  en attendant recevoir des conseils médicaux.